De 2 solutions, tu choisis la 3ème.
Mantra d’Anne

Quand il n ‘y a pas de solutions, c’est qu’il n’y a pas de problème.
Devise Shadock

Les arts de la rue sont le baromètre de la démocratie.
Anne Guiot

Le rire est la préparation la plus adéquate à l’inacceptable.
Audrey Louwet, Cie Azein

The best way to predict the future is to create it.
Abraham Lincoln

Penser en stratège, agir en primitif.
René Char

Où se posaient les hirondelles avant l’invention du téléphone ?
Grégoire Lacroix

Un élu, c’est un homme que le doigt de Dieu coince contre un mur.
Jean-Paul Sartre

La réponse est le malheur de la question.
Maurice Blanchot

Un jour, on aura besoin d’un visa pour passer du 31 décembre au 1er janvier.
Jacques Sternberg

Ne pas se rendre au théâtre, c’est comme faire sa toilette sans miroir.
A.Schopenhauer

Lorsqu’on se sert des mêmes armes que l’ennemi, on se prive de pouvoir le juger.
Jean Daniel

Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse.
Proverbe arabe

Être poète, c’est élever des vers à soi.
Ma Rue Par Achbé

Si tout va mal, c’est que tout va bien.
Benjamin Isidore Juveneton

Le futur est plein d’avenirs...
M. Durocher

Tout ce qui dégrade la culture, raccourcit les chemins qui mènent à la servitude.
Albert Camus

Il faut faire aujourd’hui ce que tout le monde fera demain.
Jean Cocteau

Ever try. Ever fail. No Matter. Try again. Fail better.
Samuel Beckett

Bann a pye

Saison
2013 - 2014

Lieu
Région SUD Paca

Rara Woulib (13)
Déambulation sonore

Dans cette grande fête, Rara Woulib s’empare du bitume et entraîne la foule dans la folie de la transe collective au son du rara haïtien. Ses drôles de personnages oniriques, tantôt fiers et filous, tantôt fragiles et maladroits, proposent un jeu burlesque en embarquant le public dans une déambulation effrénée.

Le rythme syncopé de leurs tambours, les mélodies enivrantes de leurs étranges trompes, le claquement des fouets, les ombres et lumières fardées par les artifices, transforment le banal en rêve et transcendent le quotidien.

Ce spectacle est inspiré du rara haïtien, musique traditionnelle paysanne d’Haïti où les danses et chants sont accompagnés par un ensemble de percussions et d’instruments à vent composés de longues trompes métalliques et de tubes en bambous de tailles et de tonalités différentes.

En Haïti, les bandes rara sortent chaque week-end durant la période du Carême : elles emmènent les gens à travers les campagnes et les différents quartiers des villes, dans des déambulations qui peuvent durer parfois plusieurs jours d’affilé. Dans la lignée de cette tradition, Rara Woulib envahit la ville de ses personnages et de ses sons étranges.

Le cortège circule en charriant son lot de badauds et permettant une rencontre entre le public et les habitants.

Tournée du 13 au 22 décembre 2013